Chez Amandine

Afficher le numéro de téléphone
Newsletter
 

Chez Amandine

On parle de nous

On parle de nous

  • L’hypnotiseur Shark Hypno a fait le show et convaincu les plus septiques

    C’est à la friterie Chez Amandine que l’on pouvait tenter une expérience hors du commun, avec la venue de Shark Hypno. Une centaine de personnes ont fait le déplacement par curiosité ou juste septiques de cette pratique.
    Avant de commencer son show sur scène, la semaine dernière, Shark Hypno a d’abord testé le public pour trouver ses partenaires du soir. C’est avec un test de réceptivité bien connu dans le milieu de l’hypnose que tout commence. Après avoir serré leurs mains très fort l’une contre l’autre, les sujets réceptifs sont restés avec les deux index littéralement « collés ensemble » à la fin de l’exercice. À l’issue de cette entrée en matière, les « cobayes » du spectacle ont ainsi été trouvés parmi la centaine de personnes présentes.

    Que l’on y croit ou pas, se faire hypnotiser c’est à la fois inquiétant et intriguant, et avec son physique atypique on peut dire que Shark Hypno était impressionnant. Les amis et les familles n’attendent qu’une chose, se moquer d’eux bien sûr ! Et ils n’ont pas été déçus. L’hypnotiseur a endormi les plus réceptifs avec une facilité et une rapidité assez incroyable.

    « Avec l’hypnose, on prend le contrôle de l’inconscient et on fait marcher l’imaginaire qui y est bien plus développé que dans le conscient. »

    Même les plus septiques sont contraints de se rendre à l’évidence, leurs amis ne sont plus vraiment eux-mêmes ! Annick se sert d’une poupée comme d’un téléphone ou câline un ballon croyant que c’est un chiot. Jennifer ne sait plus comment elle s’appelle ou ne parle qu’en chinois. Océane croit se délecter d’une bonne bière alors qu’elle a bu de l’huile de foie de morue ou chante sa comptine préférée comme si elle avait 5 ans,...
    Les limites de l’insconscient

    Pendant l’entracte l’artiste a tenté de répondre aux nombreuses questions des spectateurs et a essayé d’expliquer comment l’hypnose fonctionne. « C’est difficile à décrire. C’est une technique qui s’apprend, on prend le contrôle de l’inconscient et on fait marcher l’imaginaire qui y est bien plus développé que dans le conscient. » Tout au long de la soirée Shark Hypno s’est amusé à mettre ses « cobayes » dans des situations drôles mais sans être ridicules, pour le plus grand plaisir de l’assemblée qui s’est régalée.

    Mais l’inconscient aussi a ses limites. Il ne faut pas croire « qu’on peut faire faire n’importe quoi à n’importe qui », alors après tout pourquoi pas vous ?

    Lire l'article

  • Chez Amandine, nouveautés, rendez-vous spécifiques...

    Quoi de neuf, à la friterie Chez Amandine ? Pas mal de choses, en fait… En août 2015, Amandine Pereira et Fabien Cottel lançaient leur petite entreprise. Et d’entrée de jeu, ça a cartonné. Les deux jeunes ont même acheté un deuxième camion, pour être présent notamment sur Hesdin et Crécy-en-Ponthieu. La présence sur Hesdin, ils ont décidé d’arrêter, et à partir du 1er mai, le camion va prendre ses quartiers à Nuncq, le long de la RD 916, au niveau du gîte. « On va continuer d’être sur Crécy le lundi ».
    Chapiteau plus grand

    La seconde nouveauté, c’est l’installation d’un nouveau barnum, plus grand, à Auxi. Le premier chapiteau, « c’était un 6 mètres sur 4 mètres. Là, on a pris un 10 mètres par 6 mètres. » En ce qui concerne l’activité, ça marche toujours aussi fort.

    De telle sorte que le week-end, « le soir, on est sept à travailler. La semaine, on est trois ». Un minimum, car s’il faut assurer à la cuisine, la préparation des commandes, etc., il faut aussi assurer les livraisons. Ces livraisons, c’est un des gros points forts de Chez Amandine. « Ça représente 40 % de notre chiffre d’affaires ». Et pour ces livraisons, en plus de la voiture, il y a maintenant un scooter, pour les livraisons sur la commune d’Auxi.
    Application pour mobiles

    Amandine Pereira et Fabien Cottel ont également lancé une application pour téléphones mobiles. Ce qui vient compléter leur présence sur le Web avec leur site Internet et la page Facebook. « L’application permet aux clients de connaître nos nouveautés, nos événements… »

    Et des événements, il y en a déjà plusieurs de prévus, cette année. Le premier, ce sera ce samedi 22 avril, avec un spectacle d’hypnose assuré par Shark Hypno. « On a souhaité proposer un rendez-vous original », précise Fabien. Pour ce spectacle, « on va peut-être prévoir un deuxième barnum, poursuit le gérant de Chez Amandine. Le spectacle va commencer à 20 heures, mais on va ouvrir dès 18 heures. On prévoit une petite animation avec un DJ. »

    Pour la suite, des soirées spéciales doivent être organisées pour la Fête de la musique, le 14 juillet ou encore pour le deuxième anniversaire de la friterie.

    Fabien souhaite également lancer un concours du plus gros mangeur de cheeseburger. « On commence à travailler sur ce sujet. On veut essayer de faire un concours comme il peut y en avoir aux USA. » Amandine et Fabien ne manquent pas d’idées, et ce ne sont pas leurs clients qui s’en plaindront.

    Lire l'article

  • Un hypnotiseur en visite à Auxi : oserez-vous jouer les cobayes ?

    n L’hypnose est très à la mode. Messmer en est d’ailleurs l’une des plus belles vitrines (télévisée). Shark Hypno fait partie de ces manipulateurs de l’esprit. Il sera en spectacle le 22 avril à Auxi-le-Château.
    Shark (surnom datant de l’enfance) a toujours été passionné par le monde de l’hypnose «j’ai beaucoup appris lors d'une formation puis en regardant et copiant les autres hypnotiseurs professionnels». Il a fait ses premières armes «en m’entraînant sur la mère de ma fille et les voisins». Il en a fait son métier depuis un peu plus de 4 ans. Ne vous y trompez pas, ce n’est pas de la poudre aux yeux «je suis depuis 6 mois Praticien en hypnose Ericksonnienne». L’hypnose intrigue et fait parfois même un peu peur. Les «patients» semblent perdre tout contrôle mais «on peut presque tout faire sous hypnose, dans la limite du convenable». Pour rassurer les plus méfiants, l’hypnose est un état naturel, sans danger, très relaxant. «On est conscient de
    tout ce qui se passe, on entend tout, même si on ne peut réagir. Si une suggestion ne convient pas, la personne revient au conscient automatiquement». L’esprit est tout de même bien fait !
    Rendez-vous le 22 avril Shark Hypno fera donc escale à la friterie d’Auxi-le-Château ce samedi (18h-20h). Au cours de cette soirée, «le public vivra des amnésies, hallucinations visuelles et étant dans un restaurant, des
    hallucinations gustatives». Certains oublieront donc leur prénom quelques minutes et ne reconnaîtront plus ce qu’il y a dans leur assiette ou leur verre. Mais ce n’est pas tout «on finira par une catalepsie totale» Le corps d’un volontaire sera suspendu dans le vide, entre deux chaises.
    La soirée s’annonce donc pleine d’émotion et de mystère. Attention ! Places limitées. Sophie DIERS

    Voir l'article

  • Ce samedi, laissez vous envoûter par Shark Hypno, l’hypnotiseur qui monte…

    La friterie Chez Amandine va proposer le 22 avril un rendez-vous pas commun, avec un spectacle de Shark Hypno. Rencontre avec l’hypnotiseur qui, à la base, ne se prédestinait pas trop à cette discipline, mais qui est de plus en plus demandé pour la faire découvrir…
    1. Les débuts

    L’hypnose, Shark Hypno la pratique depuis un peu plus de quatre ans. « J’ai commencé à m’y intéresser avec Messmer », hypnotiseur que l’on voit régulièrement à la télé. À l’époque, Shark Hypno est étudiant, en informatique, réseaux, etc. « Ça n’avait vraiment rien à voir avec l’hypnose, même si déjà à l’époque, je m’intéressais à la sophrologie, la psychanalyse ». Ce dernier va chercher des exercices de thérapie d’hypnose, « je me suis entraîné sur ma compagne, sur mes voisins ». Et visiblement, notre homme se montre plutôt convaincant. « J’ai été contacté par un assistant de l’animateur Cauet, il m’a proposé de faire une web radio. Ça a commencé à me faire connaître. Après, j’ai été contacté par d’autres radios, des télés… » De telle sorte que Shark Hypno a dû se trouver un agent en événementiel, pour gérer sa nouvelle carrière, qui grimpe, qui grimpe…

    2. On y trouve quoi, dans le spectacle ?

    « Je fais le tour de toute l’hypnose, note Shark Hypno. Ça peut être des trucs basiques, mais c’est impressionnant ».

    Donc on débute avec des choses « simples », comme par exemple l’amnésie de prénom. « Je fais oublier aux gens comment ils s’appellent ». Il y a aussi l’amnésie de chiffre – « la personne ne sait plus compter » – ou encore l’amnésie de langage. Shark Hypno peut aussi amener à des hallucinations visuelles ou gustatives – « ça altère le goût d’un aliment ». Et généralement, le bouquet final, « c’est une catalepsie complète, un corps complètement raide que l’on met sur deux traitaux ».

    3. Tendance, l’hypnose

    L’hypnose, ce n’est pas nouveau, mais depuis quelques années, c’est un sujet dont on parle de plus en plus. « C’est vrai que ça fascine les gens. Et puis je suis aussi hypnothérapeute. On se rend compte que des patients sont allés voir des médecins, etc., mais qu’ils viennent aussi voir des hypnothérapeutes. C’est quelque chose qui commence à entrer dans les mœurs ».

    Spectacle d’hypnose avec Shark Hypno, ce samedi 22 avril, dès 18 heures (début du spectacle à 20 heures). Billets en vente à la friterie Chez Amandine ou sur Internet (www.lepotcommun.fr). Tarif : 5 euros, gratuit pour les moins de 10 ans.

    Lire l'article

    Voir l'article

  • Auxi-le-Château : la friterie Chez Amandine, fête un an d’ouverture

    Samedi en début de soirée, les clients et amis d’Amandine et Fabien propriétaire de la friterie Chez Amandine étaient réunis pour fêter le premier anniversaire de l’ouverture de cette « baraque » à frites.

    Amandine et Fabien, deux Auxilois de 24 et 26 ans se sont installés il y a un an à la sortie d’Auxi-le-Château, direction Berck. Depuis sa création la friterie attire de plus en plus de monde avec des jeunes et des moins jeunes qui se retrouvent dans une ambiance très conviviale.

    D’autre part, les propriétaires ont participé à la Fête de la musique au mois de juin avec différents groupes et DJ. Pour célébrer l’anniversaire de leur installation, Amandine et Fabien ont ainsi fait appel au groupe de rock 404 et au DJ Yo. Peu après le début des festivités il y avait beaucoup de monde de toutes les générations à prendre place pour applaudir les groupes – une scène avait été installée pour l’occasion. Les musiciens ont été très appréciés et la fête s’est poursuivie jusqu’au début de la nuit pour le plus grand plaisir de tous... autour bien évidemment de bonnes frites.

    La Voix du Nord

    Lire l'article

    Voir l'article

  • Auxi-le-Château : Chez Amandine fête son premier anniversaire samedi soir

    La friterie Chez Amandine a déjà un an et elle compte bien souffler sa première bougie avec ses clients. Ses gérants organisent samedi soir une soirée en plein air devant le camion, avec le groupe 404 (dans lequel joue le caissier) à partir de 19 heures et un DJ jusqu’à minuit.

    Ce n’est pas la première fois que Fabien Cottel et ses associés se lancent dans l’événementiel. Ils ont déjà participé à la Fête de la musique en juin et concocté un concert « Nirvanana » en juillet. « Le but, c’est de créer quatre événements pendant l’été, de juin à septembre, confirme le jeune homme, plein de projets. Ça plaît aux clients et ça fait bouger Auxi. » La jeune friterie n’a pas fini de faire parler d’elle...

    THOMAS BOURGOIS

    Lire l'article

  • Ternois : dernières notes de la fête de la Musique à Auxi

    Auxi-le-Château : différentes ambiances, la fête partout !

    La fête de la Musique a égayé samedi différents endroits de la ville, du début d’après-midi jusqu’à la nuit. La fête a débuté à la friterie Amandine avec des DJ et différentes animations. L’école de musique a pris le relais dans le centre-ville. Une fanfare emmenée par Pascal Lefrançois a sillonné les rues, faisant halte ici ou là pour entraîner les amateurs de musique. Face à la mairie, ce sont les Musicos, groupe de jeunes musiciens de l’harmonie de Frévent, qui ont fait un concert très apprécié par le public. Au Saint-Martin, Manuel Sulivane a proposé un récital de variétés françaises. Plus tard, des groupes ont animé le Shamrock et la Pirogue. Un succès sur toute la ligne !

    Lire l'article

  • Auxi-le-Château : nouveau camion et nouveaux points de vente pour la friterie Chez Amandine

    La friterie Chez Amandine, lancée par Amandine Pereira et Fabien Cottel, a connu des débuts fulgurants. Et après seulement quelques mois d’existence, l’entreprise franchit une nouvelle étape avec l’achat d’un camion qui permet désormais d’être également présent à Hesdin et Crécy.

    En août dernier, Amandine Pereira et Fabien Cottel créaient leur entreprise, une friterie baptisée Chez Amandine et qui s’est installée rue Salengro, juste après le petit rond-point, en direction du Ponchel. Pour ce projet, ils ont créé de l’emploi, en prenant deux salariés. L’affaire s’est développée à vitesse grand V, et désormais, Chez Amandine, ce n’est plus uniquement à Auxi, mais aussi à Hesdin et à Crécy-en-Ponthieu.

    Les deux associés viennent en effet d’acheter un nouveau camion, pour créer un nouveau point de vente. « C’est Amandine qui part sur Hesdin », note Fabien Cottel. Une jeune femme qui n’officie pas seule...

    Deux employés supplémentaires

    « On a pris deux personnes en plus. L’une d’elles va travailler avec Amandine et on a un deuxième employé à qui on fait appel en cas de gros coup de bourre. » À Hesdin, la nouvelle friterie a pris place devant le café La Terrasse, rue Fréville. La différence avec la friterie d’Auxi, spécialisée dans les burgers, « c’est que la carte est moins importante. À Auxi, on a de quoi stocker les produits. Dans le camion, on ne peut pas tout prendre. » Chez Amandine version Hesdin a ouvert le 26 mai « et les débuts sont encourageants », poursuit Fabien Cottel. Et le camion ne va uniquement servir pour Hesdin et Crécy...

    Car l’autre objectif, « c’est de développer l’événementiel ». Chez Amandine peut en effet proposer ses services à domicile, pour des anniversaires, des rebonds de mariages, etc. « On a beaucoup de demandes. En juillet et en août, c’est complet ! ».

    « C’est déjà beaucoup de boulot »

    Et sinon, d’autres projets de nouveaux points de vente en vue ? « Pour l’instant, on s’occupe de nos deux friteries, c’est déjà beaucoup de boulot. Je n’ai que deux bras », sourit Fabien Cottel. Qui avoue également devoir parfois freiner l’activité. « Le soir, vers 21 heures ou 21 h 30, on est obligé de refuser les commandes, que ce soit sur place ou pour les livraisons. » Une autre particularité de la friterie, qui livre à domicile, dans un rayon d’une dizaine de kilomètres. Chez Amandine, c’est une affaire qui roule...

    Retrouvez la carte, les horaires d’ouverture, etc. sur Facebook. Renseignements au 06 01 49 39 84 ou chezamandine@outlook.fr
    Bientôt la Fête de la musique

    Le 25 juin, Chez Amandine compte bien faire danser les gens, pour la Fête de la musique. Pour l’occasion, Fabien Cottel souhaite organiser à la friterie un rendez-vous style « spring break », ces fêtes étudiantes que l’on retrouve aux États-Unis. Une Fête de la musique avec DJ l’après-midi et concert le soir, à partir de 21 h. Chez Amandine participera également au 14 Juillet organisé par la municipalité, et assurera la restauration pour la fête de l’école publique, le 3 juillet. L’été s’annonce bien…

    PAR ALEXIS DEGROOTE

    Lire l'article

  • Auxi-le-Château : Chez Amandine, quatre jeunes qui ont la frite !

    Ils ont changé de métier pour se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise. Et pour cela, ils ont misé sur une valeur sûre : la friterie, avec une large gamme de produits à la carte et la volonté de développer les services pour fidéliser leur clientèle. Rencontre.
    Les quatre jeunes Auxilois savent ce qu’ils veulent et ne rechignent pas à la tâche !


    Ils sont quatre, âgés d’une vingtaine d’années. Ils se connaissent depuis tout gosse. Dans la bande de copains, il y a Amandine (Pereira) et Fabien (Cottel). Elle était thanatopractrice. Lui, Compagnon du tour de France spécialisé en peinture et décoration, avait une entreprise en plâtrerie-peinture. Deux Auxilois qui ont décidé de s’associer pour lancer leur société, « Chez Amandine », avec comme salariés Renaud (Pouchin) et Dimitry (Duprez).

    Chez Amandine est une friterie installée rue Salengro, sur la route qui mène au Ponchel. « On est d’Auxi, on a voulu faire quelque chose qui manquait dans la commune. » Le compagnon du tour de France, brevet de maîtrise en poche, a « des connaissances en gestion d’entreprise ». Il a envie de changer complètement de voie. Il se mettra aux fourneaux.

    Amandine aussi veut changer de métier, mais surtout « avoir ma propre affaire ». La friterie a ouvert le 17 août. Et six mois plus tard, ils sont « très satisfaits. On ne s’attendait pas à ce que ça marche aussi bien. » Pourtant, vu l’emplacement, ça n’était pas gagné d’avance. « Ce n’est pas un problème de ne pas être dans le centre. On s’était renseigné mais avec le semi-remorque, ce n’était pas possible. » Le semi-remorque est installé sur le terrain d’un voisin, « qui a voulu nous donner un coup de main ».

    Il y a un petit terrain pour se garer et à côté de la friterie, « on a installé un barnum » avec tables et bancs pour que les clients puissent se restaurer. Rapidement, les gérants se rendent comptent qu’à deux, c’est un peu limite, vu le nombre de clients. Alors ils font appel aux deux copains, Renaud et Dimitry, qui s’occupent de la caisse et des livraisons. Chez Amandine, on a aussi décidé de se démarquer d’une friterie « classique », en se spécialisant dans le burger. Il y en a une douzaine à la carte. « Plus un burger spécial chaque mois, le spécial steak house, avec la sauce qui change. »

    Les jeunes ne rechignent pas à la tache, la friterie est ouverte tous les jours (sauf le jeudi), midi et soir. « On travaille tous les week-ends, mais dans la vie, il faut savoir ce qu’on veut… » Bosser, Amandine et Fabien, les deux jeunes gérants, peuvent aussi le faire en dehors de leur semi-remorque. « On peut intervenir sur des événements comme des anniversaires, des rebonds de mariage. On peut amener un barnum plus petit, du matériel. On n’a pas encore véritablement communiqué là-dessus, mais on a déjà fait quelques rendez-vous. Ce sont des clients qui nous ont demandé. » Chez Amandine est déjà bien connu dans le secteur d’Auxi.

    Chez Amandine, rue Salengro. 06 01 49 39 84, chezamandine@outlook.fr ou sur Facebook.

    Lire l'article

  • Auxi : Une bande d’amis a créé sa friterie dans un semi-remorque

    Renaud Pouchain, Fabien Cottel, Amandine Pereira et Dimitri Duprez se sont lancés dans cette aventure cet été.

    Lire l'article